Accueil  Traitement d'eau /   Tours de refroidissement 

Traitement d’eau pour les tours de refroidissement

Un programme de traitement d’eau

 méticuleusement conçu.

Les tours de refroidissement sont propices à l’entartrage, à l’encrassement et à la croissance microbiologique, dont la bactérie Legionella. Un programme de traitement bien conçu permet d’obtenir la durabilité et la pleine performance de ces systèmes, tout en préservant la santé publique. Nous avons élaboré un programme complet de gestion des tours de refroidissement pour faciliter le travail des opérateurs.

 

Chimie innovante, équipements de conditionnement et service spécialisés contribuent à maintenir la performance de vos systèmes et à réduire au minimum l’impact environnemental. Suivez la recette Magnus et protégez vos équipements des effets néfastes d’une accumulation de dépôts ou encore d’une usure prématurée causée par la corrosion.

Corrosion

Les réseaux de tours de refroidissement sont constitués de plusieurs composantes métalliques de natures diverses. Typiquement, l’eau sera en contact avec des surfaces d’acier, d’acier galvanisé, de cuivre ou d’acier inoxydable. Le type de corrosion dans ces systèmes peut être aussi varié que les matériaux en présence, mais le phénomène entraîne infailliblement l’usure prématurée des équipements.

 

L’eau est saturée en oxygène dans ces réseaux par la ventilation de l’équipement et, l’oxygène jouant naturellement un rôle important dans l’oxydation, cette condition favorise la corrosion. D’autre part, l’accumulation des minéraux dissous dans l’eau, causée par l’évaporation, crée des conditions pouvant provoquer la corrosion blanche de l’acier galvanisé.

 

Plusieurs autres facteurs viennent ajouter ou amplifier les problèmes de corrosion dans ces systèmes. L’activité microbiologique, l’utilisation de produits agressifs, ainsi que certaines conditions physiques ou opérationnelles auront un impact néfaste sur l’entretien et la durée de vie des équipements.

Dépôts

Les systèmes de refroidissement par tours d’eau sont excessivement propices à la formation et à l’accumulation de dépôts, mais en même temps, ils sont très sensibles à la présence de ces résidus. L’efficacité de transfert de chaleur aux condenseurs et autres échangeurs repose sur la propreté des surfaces; une infime pellicule de dépôt provoque une réduction de performance significative.

 

Le fonctionnement d’une tour de refroidissement implique un fort taux d’évaporation qui se traduit par l’augmentation graduelle de la concentration des minéraux dans l’eau. Le seuil de saturation est rapidement atteint et les sels de dureté forment alors un dépôt de tartre isolant sur les surfaces d’échange de chaleur.

 

Le passage d’un flux d’air important dans la cascade d’eau produite dans les tours de refroidissement provoque aussi un problème d’encrassement. La tour agissant comme un laveur d’air, les poussières, le pollen, les insectes et les autres particules dans l’air sont retenus et encrassent la boucle de circulation.

Activité

microbiologique

La croissance microbiologique dans les systèmes de tours de refroidissement constitue un phénomène sérieux, à prendre en considération en tout temps. Les conditions inhérentes à ces réseaux sont particulièrement favorables au développement de microorganismes tels qu’algues, moisissures et bactéries. Les conséquences d’une perte de contrôle peuvent donc être très importantes pour la performance et la condition sanitaire des systèmes.

 

L’existence combinée de facteurs favorables déterminants, soit l’eau, la température, le pH, la photosynthèse et les nutriments, explique la facilité de développement des algues et des limons bactériens. Leur présence et leur adhérence sur les surfaces peuvent entraîner une panoplie de problèmes, incluant la corrosion et la perte d’efficacité.

 

Parmi les risques liés au développement microbien dans les tours d’eau, il faut évidemment souligner la croissance de microorganismes pathogènes tels que la bactérie Legionella. Cette menace représente une lourde responsabilité puisqu’elle implique la santé des gens.

Parlez à des passionnés d'eau