Chaudières et générateurs de vapeur

Un programme de traitement d’eau adapté aux particularités de vos installations est primordial afin d'assurer la production efficace d’une vapeur de qualité. La prévention de la corrosion, de l'entartrage et de l'accumulation de dépôts permet d'optimiser les coûts d'exploitation.

Laissez les spécialistes de Magnus vous guider vers une approche de traitement optimale tenant compte des besoins et des caractéristiques de votre système de production de vapeur.

Découvrez notre gamme de produits Aquafilm-V, une solution de traitement tout-en-un à base d’amines filmogènes, nouvelle génération, pour les chaudières à vapeur.  Avec le calculateur d'économies Aquafilm-V, vous pouvez facilement calculer les économies anticipées en utilisant cette nouvelle gamme de produits.

Télécharger la brochure Aquafilm-V

Entartrage

Entartrage

Les sels de dureté représentent la principale source des phénomènes d’entartrage. Ceci s’explique aisément par la réduction de la solubilité de ces minéraux dans l’eau sous l’effet de l’augmentation de la température.

Effectivement, cette solubilité décroît lors du réchauffement, et les sels de dureté deviennent rapidement insolubles sous leur forme habituelle dans l’eau d’une chaudière à vapeur.  Il est prévisible de retrouver ce dépôt principalement sur les surfaces de chauffe de la chaudière. Le tartre sera relativement dur et présent de façon uniforme sur les surfaces internes des tubes de production de vapeur, les tuyaux de montée, les écrans d’eau et sur l’extérieur des tubes de fumée et de la chambre de combustion des chaudières ignitubulaires.

Lire la suite et voir les études de cas
Corrosion

Corrosion

De façon générale, la corrosion interne des systèmes de vapeur est le résultat de deux phénomènes distincts : dans un cas, elle est activée par la présence d’oxygène dissous dans l’eau et dans l’autre, par l’acidité provenant de la dissolution du bioxyde de carbone. Habituellement nommé corrosion par piqûres, le premier type de détérioration est principalement remarqué à la surface des tubes et dans le réseau d’alimentation d’eau des chaudières. Quant au problème d’acidité provenant de la dissolution du gaz carbonique dans l’eau, il est plus significatif dans le réseau de retour de condensat.

Lire la suite et voir les études de cas
Encrassement

Encrassement

On peut facilement confondre l’encrassement et l’entartrage puisque, dans les deux cas, il s’agit d’accumulation de dépôts à l’intérieur de la chaudière. D’ailleurs, l’encrassement se produit très souvent suite à un phénomène d’entartrage. Typiquement, il y aura eu formation de tartre pendant une certaine période, puis, dégradation graduelle du dépôt sous la forme d’écailles par la variation des conditions physiques ou chimiques à la surface des tubes. Ces particules grossières auront tendance à migrer dans la chaudière et à s’accumuler dans les collecteurs horizontaux ou à la base des tubes. Il y aura alors encrassement dans cette zone de la chaudière.

Lire la suite et voir les études de cas
Santé/Sécurité

Santé/Sécurité

Utilisation de produits de traitement combinant plusieurs fonctions préventives.

Lire la suite et voir les études de cas
Moussage et emportement

Moussage et emportement

Le maintien d’une bonne pureté de vapeur constitue un élément important dans le rendement global d’un système. Il faut aussi tenir compte des exigences spécifiques de qualité de la vapeur lorsqu’elle est utilisée par exemple à la stérilisation à l’humidification, à la cuisson alimentaire et autres procédés critiques. L’entraînement de faibles quantités d’eau dans la vapeur peut être responsable de difficultés d’opération, d’érosion et d’encrassement.

 

Lire la suite et voir les études de cas
Nettoyage et remisage

Nettoyage et remisage

De façon générale, on peut affirmer que la présence de tout dépôt ou contaminant sur les surfaces internes des générateurs de vapeur doit entraîner une action corrective pour en assurer l’élimination. Même en faibles quantités, ces résidus peuvent créer des problèmes importants de corrosion, de contamination de vapeur et de surchauffe locale. L’interférence à l’échange thermique et la perte d’énergie qui en résulte motive une remise en condition dans les meilleurs délais. La provenance et la nature des dépôts détectés sont variables et détermineront le choix des techniques de nettoyage appropriées.

Lire la suite et voir les études de cas
Traitement préventif

Traitement préventif

Les programmes de traitement de l’eau pour les chaudières, les générateurs et les équipements connexes à la distribution de vapeur, comprennent un ensemble d’actions nécessaires pour assurer le bon fonctionnement des réseaux, une opération efficace et le maintien de l’intégrité de ses composantes. Les techniques de traitement permettent principalement d’ajuster la qualité de l’eau par l’utilisation d’équipement et de produits chimiques spécialisés pour en contrer certains effets néfastes.

Lire la suite et voir les études de cas
Haut