Légionellose: "On n'est pas 100% à l'abri"

19 décembre 2016

Dans un entrevue avec le Soleil, notre Vice-président Innovation et Développement Durable, Jean-Jacques Drieux a déclaré que le règlement de la RBQ, imposé aux propriétaires des tours de refroidissement à l'eau, est trop permissif.

Selon M. Drieux, il y a beaucoup de lacunes sur le terrain: les gens, responsable de l'entretien de leur tour de refroidissement, ne sont pas adéquatement formés.

C'est pour cela que Magnus a décidé de collaborer avec l'Ordre des Chimistes de Québec (OCQ) et l'Association des Microbiologistes de Québec (AMQ) pour développer une nouvelle formation spécialisée au sujet des tours de refroidissement et les conséquences sur l'environnement et la santé.

Pour lire l'article au complet, cliquez ici.

Haut