Aspects du traitement de l'eau à considérer lors de la reprise des activités après COVID-19

25 juin 2020

Comme les entreprises reprennent lentement leurs activités, il est important de considérer que l’eau potable et non potable de vos bâtiments a circulé de manière irrégulière et est potentiellement devenue stagnante pendant cette période. L'intermittence de la circulation et la stagnation de l'eau offrent les conditions favorables aux problèmes de corrosion, à la formation de biofilm et à la croissance microbiologique. Dans ces conditions, l'eau présente dans votre système de refroidissement pourrait être contaminée, ce qui peut présenter de graves risques pour la santé de vos employés et affecter négativement vos équipements à la reprise des activités.

Même lorsque votre système fonctionne dans des conditions normales, il y a toujours possibilité de croissance d’un biofilm.  Ceci a un impact sur la qualité de votre eau, la performance de vos équipements et l’efficacité globale de vos systèmes. En effet, le biofilm abrite une activité microbienne pouvant inclure la bactérie Legionella, diminue le transfert de chaleur et augmente le risque de corrosion.

Legionella est la bactérie à surveiller en priorité pendant la saison chaude. La légionelle peut se retrouver dans votre système de refroidissement parmi les autres populations microbiennes; elle prolifère à des températures comprises entre 25 et 45°C (77°F - 113°F), mais peut survivre dans une plage de températures beaucoup plus large. L’eau contaminée se propage par la bruine émise par la tour de refroidissement, et peut avoir un impact sur la santé des individus à proximité. Lorsqu'une personne inhale la bruine contaminée par la bactérie Legionella, elle risque de développer une forme de pneumonie, soit la maladie du légionnaire.

Pour réduire le risque d'infection et vous assurer que l’opération de votre système est conforme aux normes de l'industrie, nous recommandons fortement la vérification des conditions de fonctionnement des équipements et de la qualité de l’eau en circulation. Un nettoyage chimique ou physique peut être nécessaire avant le redémarrage pour assurer un fonctionnement dans des conditions optimales et réduire autant que possible le risque de contamination par la bactérie Legionella.

Contactez-nous dès aujourd'hui pour savoir comment nos experts et notre laboratoire certifié CDC peuvent vous aider à assurer la sécurité de vos employés ainsi que celle de vos visiteurs.

Remarque: il est important de tester régulièrement votre eau pour détecter la bactérie Legionella. Si votre immeuble se trouve au Québec, vous êtes légalement tenu de tester la légionelle tous les mois.

Haut