Traitement préventif

Les programmes de traitement de l’eau pour les chaudières, les générateurs et les équipements connexes à la distribution de vapeur, comprennent un ensemble d’actions nécessaires pour assurer le bon fonctionnement des réseaux, une opération efficace et le maintien de l’intégrité de ses composantes. Les techniques de traitement permettent principalement d’ajuster la qualité de l’eau par l’utilisation d’équipement et de produits chimiques spécialisés pour en contrer certains effets néfastes. Le traitement des systèmes de génération de vapeur comporte principalement les objectifs suivants :

  • Empêcher la formation de tartre sur les tubes et/ou surfaces d’échange de chaleur
  • Prévenir l’accumulation de dépôt et de boue dans les sections internes de la chaudière
  • Éliminer les phénomènes de corrosion par piqûres des surfaces internes
  • Contrôler la corrosion du réseau de condensat
  • Prévenir la formation d’écume et l’emportement d’eau dans la vapeur
  • Assurer une qualité de vapeur appropriée.

Un programme de traitement de l’eau efficace permet de prolonger la durée de vie utile de l’équipement tout en assurant sa performance énergétique optimale. La sélection des techniques appropriées nécessite cependant une compréhension globale et complète de l’installation mécanique.

Inspection

L’inspection régulière des chaudières, dégazeurs, économiseurs, purgeurs de vapeur et autres composantes, vise à évaluer de façon rigoureuse la condition interne de l’équipement et de suivre l’évolution de cette condition. Les observations résultant de cette activité feront principalement référence à l’état du métal, à la présence de piqûres et autres indications de corrosion, aux signes de déformation et évidemment à la présence de dépôts. Divers moyens permettent de détecter ces difficultés et d’en mesurer l’importance sur les surfaces internes.

L’inspection visuelle de l’équipement constitue la méthode d’évaluation la plus courante mais il est préférable, dans plusieurs cas, de privilégier l’utilisation des appareils spécialisés. Parmi ceux-ci, le fibroscope et une mini caméra vidéo pouvant être glissée à l’intérieur de la tuyauterie et des tubes de chaudière permettent un examen minutieux. Les appareils à ultrasons peuvent également se révéler fort utiles pour déterminer l’état de la paroi métallique.

Le prélèvement d’échantillons devrait être systématique lorsqu’il y a présence d’un dépôt. L’analyse des résidus en laboratoire permet de déterminer la composition exacte, une information cruciale pour expliquer le phénomène responsable du problème d’encrassement. La bonne compréhension du processus d’encrassement facilite grandement le choix des technologies pertinentes pour corriger la situation.

Haut