J’ai besoin d'un lubrifiant, mais lequel choisir ?


12 décembre 2016

Il existe différents types de lubrifiants: synthétique, semi-synthétique, huile soluble ou huile pure. Le choix d’un lubrifiant variera selon la nature du procédé, la méthode d’application du lubrifiant, le matériau utilisé, la finition de la pièce et l’étape où le procédé a lieu dans la fabrication de la pièce. Le lubrifiant effectuera diverses actions autres qu’offrir de la lubrification à l’interface outil-pièce. Il devra, entre autres, refroidir l’outil, protéger l’outil contre l’usure, protéger de la corrosion, retirer les contaminants solides ou assurer une finition adéquate de la pièce.

Chaque type de lubrifiant possède des avantages et des inconvénients. Tel qu’il est illustré dans la figure suivante, une huile pure aura un fort pouvoir lubrifiant mais un très faible pouvoir de refroidissement en comparaison avec un lubrifiant synthétique ou semi-synthétique. Plusieurs autres paramètres vont affecter l’efficacité d’un fluide lubrifiant. Ainsi, dans une application où deux fluides offrent la même efficacité en terme de lubrification, une différence peut être présente en ce qui concerne la formation de mousse, la résistance aux bactéries ou à la dureté.

Ces trois paramètres sont souvent des problèmes qui influenceront les utilisateurs vers le choix d’un lubrifiant en particulier et qui permettront de diminuer les actions de maintenance des bassins afin de se concentrer sur le procédé en place.

Une croyance répandue veut que pour bien lubrifier, il faut absolument que de l’huile se retrouve dans la solution. Par contre, les récentes avancées technologiques prouvent que certains d’additifs tels que les esters, le polyalkylène glycol, certains tensioactifs et plusieurs autres, permettent maintenant aux formulateurs de développer des produits ayant les propriétés des huiles sans en être une. Plusieurs nouveaux additifs sur le marché offrent de bonnes performances de lubrification en plus d’avoir un profil écologique beaucoup plus intéressant que les huiles classiques.

En conclusion, les critères du procédé détermineront le type de lubrifiant que vous devrez utiliser. Par contre, il est important d’évaluer les nouveaux produits dans leur ensemble et non seulement sur la performance dans le procédé.

Pour plus d’informations, contactez-nous afin que l’équipe Magnus peut vous aider à améliorer votre procédé de lubrification.

Haut